Chuya Nakahara « Voici venir les temps…. » Un héritage de Baudelaire

« Voici venir les temps…» de Chuya Nakaraha est un sonnet qui se montre à l’évidence comme un héritage de « Harmonie du soir » de Charles Baudelaire, dont voici les deux premiers vers :

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir :

Pourr afficher sa dette et sa lignée poétiques, Nakahara cite pour épigraphe une sorte de traduction de ces vers, accompagnée du nom du poète français, :

Voici venir les temps où chaque fleur se parfume dans un encensoir
Baudelaire

Ainsi, en recourant à l’atmosphère harmonieuse du soir, le jeune poète japonais s’adresse à sa bien aimée, Yasuko, en espérant lui apaiser l’esprit agité par leurs relations délicates et compliquées.

Voici venir les temps où chaque fleur se parfume dans un encensoir,
Et où il fait vaporeux dans l’air.
Feurs qui se fanent, Bruits de l’eau,
Gens qui se pressent de rentrer à la maison.

Oh ! Yasuko, voici venir les temps où
Nous restons ensemble avec tranquillité.
Dans la profondeur du ciel volent les oiseaux
Pleins de bon cœur et de candeur.

Oh ! Yasuko, voici venir les temps où
Les hais du soir et l’azur 
Du ciel coulent tranquillement.

Oh ! Yasuko, voici venir les temps où
Tes cheveux ondoient avec tendresse,
Et où chaque fleur se parfume dans un encensoir.


時こそ今は…… 

  時こそ今は花は香炉に打薫じ
         ボードレール

時こそ今は花は香炉(こうろ)に打薫(うちくん)じ、
そこはかとないけはいです。
しおだる花や水の音や、
家路をいそぐ人々や。

いかに泰子(やすこ)、いまこそは
しずかに一緒に、おりましょう。
遠くの空を、飛ぶ鳥も
いたいけな情(なさ)け、みちてます。

いかに泰子、いまこそは
暮るる籬(まがき)や群青の
空もしずかに流るころ。

いかに泰子、いまこそは
おまえの髪毛なよぶころ
花は香炉に打薫じ、

Cf. Analyse de « Harmonie du soir » en japonais.
https://bohemegalante.com/2020/01/08/baudelaire-harmonie-du-soir/

Chuya Nakahara « Voici venir les temps…. » Un héritage de Baudelaire」への1件のフィードバック

コメントは受け付けていません。